Accueil > Larzac 2003 > Témoignages, réflexions > Mexico à Sabres

Mexico à Sabres

dimanche 7 septembre 2003

Lieu dit « Mexico »,
Près de Sabres dans les Landes
Le 12 août 2003
Cher José,
Chers amis du Larzac,
Cultivateurs de la Terre,
Chers tous,


Après ces trois jours merveilleux où vous avez donné avant, pendant et après tout votre cœur, toute votre énergie, le meilleur de votre vie, alors que chacun peut aspirer à souffler un peu, voilà qu’il faut déjà relever de nouveaux défis, résoudre de nouvelles difficultés encore plus complexes que précédemment et qui vous touchent directement dans votre vie quotidienne et votre travail.

J’ai bon espoir, et même un espoir infaillible que notre combat du Larzac, guidé dans sa prime enfance par Lanza del Vasto, disciple de Gandhi, saura trouver les résolutions par le dialogue et la non violence à tous les vrais problèmes de co-existence et permettra la dissolution des faux (problèmes). Au fur et à mesure qu’elles se présentent, les difficultés renforcent et développent le pilier que nous sommes dans la lutte mondiale contre l’ignominie du mensonge et de l’ignorance, de l’avidité et de la violence, qui permettent aux quelques uns du grand capital de plonger tous les autres dans la misère et l’oppression.

Chacun d’entre nous a son grand capital : celui de construire sa vie. Les baudruches de celui que nous combattons tous ensemble crèvent au fur et à mesure de nos victoires et le masque des imposteurs tombe pour de plus en plus de gens. Surtout ne nous décourageons pas. Que vos maigres instants de repos vous soient infiniment profitables.

De tout mon cœur avec vous.


PS : je suis membre de la Soka Gakkaï Internationale, organisation laïque de pratiquants du Sûtra du Lotus, selon l’enseignement de Nichiren Daïshonin, qui œuvre dans 180 pays pour la paix, la culture et l’éducation. Gandhi, en son temps, connaissait et récitait Nam Myoho Renge Kyo, titre et essence du Sûtra du Lotus, Loi Merveilleuse de la Vie.

Lors du rassemblement, je tenais le stand « Naître Librement » où nous avons pété beaucoup de baudruches !

Nous sommes tous des êtres humains…


Merci infiniment à tous, en particulier à Marisette qui m’a beaucoup touchée, ainsi qu’à Léon, José, au chanteur des trois petites fermes, à Manu Chao - jamais je n’ai dansé avec tant de joie -, au scientifique, au porte parole d’Afrique du Sud, à tous les autres bien sûr (Guy Bedos, génial). La justesse de vos paroles, le respect de la vie qu’elles ont exprimé me sont allés droit au cœur et m’ont profondément renforcée dans ma détermination. Tous ensemble, un même cœur dans des corps différents.

 

José, tu as annoncé que l’automne serait brûlant mais je constate que l’été l’est déjà. Je crois que les victoires que nous allons remporter d’ici la fin du mois d’août sont déterminantes pour le développement dès cette automne d’une société qui devra maintenant compter avec la voix des petits de la terre, de chaque être humain, simplement.

 

Toutes mes amitiés.

Claire

 

PPS l’un d’entre vous aura-t-il le temps de me communiquer les coordonnées du chercheur présenté par José samedi soir ou de son collectif ? Poursuivant moi-même des recherches indépendantes par volonté autant que nécessité, j’aspire à participer aux échanges entre chercheurs ainsi qu’à l’indépendance de la recherche. Encore merci.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?