Accueil > Larzac 2003 > Organisation, gros stands > Et si on écoutait les mômes ?

Textes, écriture, poésie, humour, enfants, Larzac2003, mômes, mondialisation, OGM,

Et si on écoutait les mômes ?

mercredi 10 septembre 2003

Au Coin des Mômes, il y avait aussi un atelier d’écriture sous la Raïma. Après déchiffrage des photos et transcription, voici une partie des textes. Messages d’espoir, rèveries, interrogations, révoltes, humour...

Si je claquais des doigts pour que les assassins ne tuent plus les oies
parce que j’ai horreur de la vue du sang.
Je préfère le théatre, le piano et le chant.
Si j’ai une bonne idée c’est...
que les chefs et archichefs ne doivent pas décider.
Anna


Papa si il serait bizarre il serait idiot et il irait à l’hôpital et à l’hôpital beaucoup de médicaments ne sont pas naturels. Mais il n’est pas malade. Il n’est pas en prison non plus. Si mon papa était en prison, on donnerait tout pour qu’il se fasse libérer. Même une otarie qui vient de la mer.
Camille M. 


Un écureuil mange des noisettes.
Il voit une ruche et prend un pot pour mettre du miel.
Sur une île une biche voit une lune.
Un éléphant dans une tente voit une rose.
Je suis heureuse de voir le monde !!!
Margot - 8 ans et demi


Je suis venu en voiture. C’était long long. On a dormi et puis voilà. J’étais très content d’arriver ici parce que j’ai trouvé joli les lumières éclairées.
Laurent - 5 ans


Il était une fois un arbre où il faisait pousser des hélicoptères et du pallason. Lila, la fille, elle aimait voir l’arbre de loin. Un jour l’arbre était écrasé. La fille était triste. Fin.
Ariane


Dans la rue, j’ai vu un vélo à la taille d’un vélo. Il était rouge. Il était incroyable, ça veut dire rigolo. Au dessus, il y avait une petite douche. Elle s’allumait et l’eau allait sur tous les gens. C’était froid. C’était bien.
Timothé - 4 ans


Il était une fois un O.G.M. qui faisait de la musique au Larzac, à Millau. Il faisait partie d’un groupe d’Organe Marron qui aimait écouter "Pustule l’ardéchois" et jouer avec coeur. Ils étaient bien organisés surtout avec les Gérants Oranges. Mais un jour la mondialisation les a envoyés au coin.
Émilie


J’aimerais que tout le monde ait une maman.
Que la campagne ne soit pas brûlée.
Qu’il y ait plus de cirque.
Par contre je ne veux plus de guerre,
qu’il fasse toujours beau
et qu’il n’y ait plus de banane.
Chloé - 7 ans


Si dès demain je pouvais tout faire,
les radis disparaitraient de la terre.
Que la haine soit comme les radis,
à tout jamais de l’univers bannis.
Ils pourrissent cette belle vie.
Quant à la pollution,
elle détruit animaux et poissons.
Ce qui éduquera toute enfance,
ne sera autre que la confiance.
Et notre ami le soleil ?
Il aura toutes nos vies
pour régner sur les groseilles.
Et la liberté ?
J’en ferai un jardin
où tous pourront jouer.
Lucie - 12 ans


Je ferai apparaître mes parents,
une couronne pour le roi.
Je ne ferai pas apparaître les épinards, les radis, ni la glace.
Pas celle à lécher, celle du paysage où on meure de froid.
Jane - 7 ans


Demain, je fabriquerai le monde.
Je n’inventerai pas les Gromos
encor moins les méchants
et ni les petites enfants malpolis.
Par contre, je ferai apparaître l’amour
encor plus la gentillesse
et le monde sera parfait.
Juliette - 7 ans


La mondialisation c’est comme la langue
ça s’irrigue, et oui c’est la vie.
La mondialisation, ça ressemble
à une dent qui travaille.
La mondialisation, c’est le sourire
de l’initiation de l’attraction.
La mondialisation, c’est comme les amis
qui s’allument.
anonyme


Merci et bravo aux animateurs (dont je n’étais pas) de cet atelier... et aux mômes !

Robin

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?