Accueil > Larzac 2003 > Témoignages, réflexions > Enthousiasme et déception

Enthousiasme et déception

mardi 16 septembre 2003

A tous les déçus d’un rassemblement Larzac trop festivalier et mercantile, en particulier à indymédia, je voudrais dire que si c’était facile et simple de construire un monde solidaire il y a longtemps que ce serait fait !

Eté 2003, les vacances et un peu de temps à donner pour ce que je crois, donc je m’engage comme bénévole, sans idée que je vais être exploitée puisque je vais participer à une construction avec ses ratées inévitables...

Et en effet je suis enthousiamée par la capacité de centaines de personnes bénévoles et de centaines de milliers de personnes participantes à s’engager à s’adapter aux conditions de ce rassemblement pour qu’il existe !

Bien sûr il y a beaucoup à améliorer et on doit s’interroger sur comment faire pour accorder concrêtement nos idées et nos pratiques mais il s’agirait de le faire lucidement sans agressivité et critiques stériles.

Comme disait Frantz Fanon à lire et relire :

"o mon corps, fais de moi toujours un homme qui interroge !"

Par exemple :

J’ai personnellement pollué tout le monde pendant plusieurs jours parce que je transportais des bénévoles et vérifiais la sécurité des parkings sur plusieurs dizaines de kilomètres : comment faire ???

Pour la bouffe il aurait fallu prévoir plusieurs tarifs... Il est vrai que le choix des stands marchands auraient pu être plus judicieux mais ça aurait demandé une organisation encore plus importante et existe-t-il assez d’associations, coopératives, commerces équitables et bios pas chers capables de nourrir 300000 personnes sur un événement de quelques jours ? la leçon à en tirer c’est qu’il faut encore et toujours plus de solidarité-réseau organisée !!!

Sur les concerts et distractions : n’est-il pas bon que des gens qui ne seraient jamais venus pour débattre et militer se soient déplacés pour entendre des gens chanter la solidarité et aient découvert à cette occasion une association, un livre, une idée ?

Tout ça c’est des questions de priorités : on sait bien qu’un tel rassemblement n’aurait pas pu avoir lieu cet été si on avait voulu respecter toutes les conditions de notre éthique, pour moi l’important c’est qu’il ait facilité des échanges, des rencontres, qui nous permettent de continuer à avancer !!

Ma déception à moi c’est que parmi ceux qui sont venus certains soient décus au point d’accuser et critiquer avec virulence. A quoi ça sert s’il n’y a pas de propositions pour améliorer ? !
On sait tous qu’il faut commencer par le respect et la confiance en ceux qui essaient quelque chose, non ?! Je pense quant à moi que sans ces préalables on n’arrivera à rien de mieux...

Messages

  • Je voulais juste vous dire merci pour votre information cela tombe à pic pour moi

    Elles consistent à prendre une grande population d’individus, tous biens portants au début de l’étude. 199 Ceci explique d’ailleurs pourquoi je préconise une grande prudence dans la consommation de trop grandes quantités d’aliments particulièrement riches en bêta-carotène chez ces mêmes personnes à risque. Exemple : 1imc d’une femme de 60 kg qui mesure 1,65 rn est de 22,03. Aller plus loin : mutuelleoptique. Trop souvent la même chose. C’est le temps qui, dans de nombreux cas, s’écoule entre le jour ou` une cellule de votre corps, une cellule au milieu d’un million de milliards de cellules, est devenue cancéreuse et le jour ou`, s’étant multipliée en silence dans votre corps, apparait une tumeur, un cancer. Alors, reprenons comme nous le faisons à chaque fois, le problème par le début.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?